frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org

nous suivre...


Retrouvez nous sur Facebook et Instagram.

Vous pouvez télécharger le programme d’octobre 2019 à février 2020 ici !

agenda


EXPOSITION AU FRAC CHAMPAGNE-ARDENNE :

Evelyn Taocheng Wang - Diffuser l'élégance / Spreading Elegance
Exposition ouverte du 12 octobre 2019 au 23 février 2020.
Du mercredi au dimanche, de 14h à 18h.
Visites guidées gratuites les samedis à 16h.

Retrouvez dès maintenant l'interview d'Evelyn Taocheng Wang en cliquant ici !


ÉVÉNEMENTS :

Festival FARaway

Du 30 janvier au 9 février 2020

Plus international encore que Reims Scènes d’Europe auquel il succède, le tout nouveau festival FAR away – Festival des Arts à Reims – s’étend au-delà du continent pour mieux regarder notre monde, vers le Brésil, la Chine, la Russie et le Congo notamment, pour cette première édition consacrée aux « artistes agitateurs ».

Avec une programmation collégiale partagée entre sept structures culturelles rémoises, avec des parcours organisés pour assister à tous les spectacles, pour découvrir plusieurs lieux, pour goûter à de nouvelles disciplines artistiques, FAR away ne manquera pas de vous faire voyager, loin.

 

Vendredi 31 janvier à 18h30
Numax-Fagor-Plus
Roger Bernat

En 1979, actant l’échec d’une expérience d’autogestion mise en place pour sauver leur entreprise, les ouvriers de l’usine d’électroménager Numax font filmer leurs ultimes réunions pour rendre compte de leur lutte. En 2013, la coopérative Fagor, un des plus grands groupes européens d’électroménager, dépose son bilan.

À l’invitation de Roger Bernat, ces employés rejouent des assemblées de Numax, à la façon des reconstitutions historiques des batailles de Gettysburg ou de Waterloo. Aujourd’hui, c’est au tour de citoyens de s’approprier la parole de ces travailleurs…

Roger Bernat, metteur en scène catalan né en 1968, développe une œuvre qui questionne la responsabilisation de l’individu, dans la société comme dans l’art.

Dans ses projets, la communauté devient  le protagoniste. La parole nous appartient !

 

Samedi 1er février de 14h à 18h
Would you like to make  my portrait ?

Olivia Hernaïz

Durée : performance en continu
Langue : Français et Anglais

Le dialogue est au centre de la pratique d’Olivia Hernaïz. Ses projets sont autant d’excuses pour converser avec les autres. En 2014, Hernaïz initie le projet « Would you like to make my portrait? ». Assise sur la chaise du modèle, elle propose aux passants de lui tirer le portrait. L’artiste invite alors les visiteurs à libérer leurs potentialités créatrices. D’artiste à muse, de spectateur à créateur, elle renverse le processus de création, bousculant au passage le postulat de talent artistique, à l’instar du poète Robert Filliou, génie sans talent.

Née en 1985, l’artiste belgo-espagnole Olivia Hernaïz vit et travaille entre Paris et Bruxelles. Diplômée de l’Université de Goldsmiths à Londres en 2016, elle remporte la même année le premier prix du concours belge Art Contest soutenu par la Fondation Boghossian. Elle poursuit actuellement un postgraduat à l’HISK à Gand.

Samedi 1er février à 15h
Someone oughta tell you what it’s really all about

Nora Turato

Durée : 20 minutes
Langue : Anglais

Navigant à travers la publicité, le journalisme, les clips vidéo, les chats, les textos, le théâtre, le cinéma et la littérature, Nora Turato extrait des fragments de textes pour reproduire une « info-sphère » de nouveaux récits. L’appropriation naturelle, spontanée et conceptuelle des mots, des fragments de phrases et des concepts, converge en un script en perpétuelle évolution, servant de base pour les livres, les papiers-peints , les affiches, les vidéos et les performances de Nora Turato.

Nora Turato est née en 1991 à Zagreb, Croatie. Diplômée de la Rietveld Academie, de Werkplaats (Amsterdam), et de la Rijksakademie, elle a exposé et/ou performé au Beursschouwburg (Bruxelles, 2019); au Kunstmuseum Liechtenstein, (Liechtenstein,2019); à la Bunkier Sztuki Contemporary Art Gallery, (Cracovie, 2018); Musée Serralves (Porto, 2018) au musée d’art moderne (Vienne, 2018); à Manifesta 12,(Palerme 2018).

Dimanche 9 février de 14h à 18h
Untitled (Quick Fix), life-affirming practice

Super Taus

Durée : performance en continu
Langue : Français et Anglais

Avez-vous déjà rêvé de gagner quelque chose sans vraiment y parvenir ? Super Taus peut reconnaître vos réussites ! Durant sa performance faite sur mesure,  l’alter-égo de l’artiste Taus Makhacheva, « Super Taus »,  vous invite à participer à un jeu de hasard. De la vaisselle ou des ustensiles décoratifs comme des calices trouvés en friperies deviennent alors des objets légendaires, des trophées sportifs formant une sculpture readymade.

Taus Makhacheva (née en 1983 à Moscou, Russie) est principalement connue pour ses oeuvres vidéo et performatives qui examinent la mise en contact de différentes cultures. Souvent humoristique, son travail tend à tester la résilience des images, des objets et des corps dans le monde d’aujourd’hui. Son travail a été montré aux biennales de Yinchuan (2018), Shanghai (2016) et Sharjah (2013). Elle a exposé à la 57e Biennale de Venise et à la 10e Biennale de Liverpool.

Dimanche 9 février à 16h
Idle Chatter 4th
Evelyn Taocheng Wang et Arnisa Zeqo

Durée : 60 minutes
Langue : Anglais

Lancée à Amsterdam en 2013, la série  de performances Idle Chatter (bavardage)fait partie d’un projet performatif basé sur le concept de société « de commérages et d’attitudes » de l’artiste conceptuel mexicain Ulises Carrión (1941 - 1989).
Cette performance présente un jeu de langage, de compréhension de traduction, d’images de communication et de langage familier contextuel.

Arnisa Zeqo est historienne de l’art, écrivaine, professeure et commissaire d’exposition. Elle vit et travaille à Amsterdam et à Athènes. Lors de la Documenta14 à Athènes, Arnisa Zeqo est responsable du programme éducatif et lance la Société des Ami.e.s d’Ulises Carrión.

Evelyn Taocheng Wang est artiste. Elle vit et travaille à Rotterdam, Pays-Bas. Elle réalise des performances, notamment présentées au Stedelijk Museum (Amsterdam, 2015) et à la Documenta14 (Cassel, 2017).