frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org
Stephen Felton / Teeth in the Grass

Stephen Felton / Teeth in the Grass



> see images

Commissaire de l’exposition : Marie Griffay

 

Peintre américain de renommée internationale, Stephen Felton (né en 1975 à Buffalo) est invité à produire une toute nouvelle série de toiles monumentales pour son exposition monographique Teeth in the Grass au FRAC.  

 

Réalisées à main levée, les peintures de Stephen Felton sont faites de formes géométriques très simples qui questionnent le médium et les fondements de la représentation mimétique dans l’art. Il développe un alphabet de signes s’apparentant à des pictogrammes, un langage universel et ludique qui rappelle l’imagier pour enfant autant que l’art pariétal et ses rares représentations de la figure humaine. La recherche d’un équilibre entre le premier et le second plan, entre le sujet et le paysage,  entre la couleur et le blanc est au cœur du travail de l’artiste. Le geste spontané, rapide, quasi performatif de Stephen Felton semble être celui d’un amateur, contredisant la notion classique de savoir-faire et de technique autant que la représentation romantique de l’artiste doté d’un talent hors du commun travaillant sans relâche à la perfection de son œuvre.

 

Le travail de Stephen Felton trouve son origine dans une multitude de récits, il s’agit de raconter des histoires. La plupart du temps, dit-il «  je pense à quelque chose avec quoi j’aimerais jouer, et je me laisse aller dans cette direction ». Ainsi, au fil de ses expositions, le visiteur a pu reconnaître la silhouette de Moby Dick d'Herman Melville (1851) ou du faune d'Arno Schmidt (Scènes de la vie d'un faune, 1962).

 

Pour son exposition au FRAC, Stephen Felton déploie sur les deux étages de l’ancien collège des jésuites la narration d’une histoire d’amour en deux actes. Cette love story évoque aussi bien les grandes œuvres littéraires que leurs multiples adaptations contemporaines, c’est donc surtout la notion de remake – pour utiliser le terme de sa langue natale – qui intéresse Stephen Felton.

Vidéo Club

Vidéo Club



> see images

Chaque année, le FRAC Champagne-Ardenne invite, en collaboration avec le FRAC Alsace et le  49 Nord 6 Est-FRAC Lorraine, trois artistes lié·e·s à la région Grand Est à présenter un film dans le Vidéo Club, le temps d’une exposition.

À l’occasion de cette deuxième édition, les artistes Mali Arun, Marie Bouthier & Anouck Lemarquis (Demi Tour de France) et Thomas Schmahl explorent le rapport aussi respectueux et romantique que conflictuel et dévastateur que l’humain entretient avec le paysage.

Dans Paradisus, c’est un environnement chatoyant et généreux que dépeint Mali Arun, un éden en noir et blanc où toutefois la menace d’un déluge semble annoncer la fin de l’insouciance. Thomas Schmahl livre quant à lui avec Les Montagnes Amoureuses une fable contemplative où l’observation sensible de la nature en dévoile la force romantique. Enfin, Le Film des Vacances du duo d’artistes Demi Tour de France, réalisé en collaboration avec Arthur Clerbois, nous entraîne dans un road trip automobile à la découverte des paysages français en perpétuelle mutation, entre sublimation du quotidien et épopée chimérique.

À une époque marquée par la profonde altération des écosystèmes, ces films engagent à une réflexion : est-il encore possible aujourd’hui de contempler un paysage vierge, dénué de l’empreinte humaine ? Plus poétiquement, ces trois variations de décors, qui vont d’un parc en Croatie aux sentiers des Alpes, en passant par les routes de France, transforment le Vidéo Club en une invitation au voyage.

Mali Arun est née en 1987.  Formée à l’école des Beaux-Arts de Paris, de Tianjin (Chine) et de Bruxelles (La Cambre), elle obtient le Grand Prix du Jury au Salon de Montrouge en 2018. Elle vit et travaille à Strasbourg.

Le duo d’artistes « Demi Tour de France » est composé de Marie Bouthier, née en 1983, et d’Anouck Lemarquis née en 1982. Elles vivent et travaillent en France.

Thomas Schmahl est né en 1994. Diplômé de l’ESAD de Reims en 2018, il est lauréat du Prix de la Jeune Création de la biennale d’art contemporain de Mulhouse en 2019. Il vit et travaille à Reims.

 
no caption
arrow link at the frac