frac champagne-ardenne
fonds régional d'art contemporain
1, place museux 51100 reims
t
+33(0)3 26 05 78 32

f
+33(0)3 26 05 13 80

contact@frac-champagneardenne.org
Manon Harrois

Manon Harrois



Manon Harrois est invitée en résidence de médiation au Lycée forestier de Crogny dans le cadre de Écotopia, un partenariat entre les trois FRAC et le réseau des établissements d'enseignement agricole de la région Grand Est.

Déplacer, porter, peindre, enduire, ajuster ; l’oeuvre de Manon Harrois se découvre dans l’interstice de gestes quotidiens qu’elle poétise et enchante. Les éléments de ses installations mutent en fonction des projets ; leur présence produit un langage qui reflète le mouvement permanent du récit. Le déplacement, le transfert, le moulage et l’empreinte permettent à Manon Harrois de transposer l’émotion en formes, souvent à l’aide d’éléments minéraux, végétaux ou vivants.

Ouassila Arras

Ouassila Arras



Ouassila Arras est invitée en résidence de médiation à Avize Viti Campus, Lycée viticole de la Champagne, dans le cadre de Écotopia, un partenariat entre les trois FRAC et le réseau des établissements d'enseignement agricole de la région Grand Est.

À l’aide de matériaux simples et d’objets domestiques collectés dans le quotidien, Ouassila Arras questionne la mémoire identitaire. Elle remonte le fil d’une histoire franco-algérienne parcellaire, éclatée par l’exil, la guerre, les silences et les tabous, à travers les récits de son histoire familiale. Sa recherche est ponctuée de multiples déplacements. Une façon pour l’artiste de se « déterritorialiser » en collectant archives et témoignages dans un aller-retour d’actualisation entre passé et présent.
Sophie Hasslauer

Sophie Hasslauer



Sophie Hasslauer est invitée en résidence de médiation au lycée Jean-Baptiste Colbert dans le cadre d’un PAG, dispositif d’actions culturelles en milieu scolaire, autour de la notion de « temporalité ».

Sophie Hasslauer questionne l’objet : sa forme, sa fonction et le rapport que nous entretenons avec lui au quotidien. Elle le déplace pour agir dans un glissement à la fois matériel et sémantique : parpaings de sucre, objets design mêlés de cultures urbaines, babyfoot revisitant les chefs-d’oeuvre de l’art. Le travail de Sophie Hasslauer déréalise le monde réel et réenchante l’objet. Elle nous invite à revenir vers une essence, matérielle, gestuelle et conceptuelle, qui, dans nos  quotidiens normés, semble nous échapper.

Juliette Mock

Juliette Mock



Juliette Mock est invitée en résidence de médiation au collège Paul Fort de Reims dans le cadre d'un PAG, dispositif d’actions culturelles en milieu scolaire, autour de la notion de « temporalité ».

Juliette Mock tisse dans ses oeuvres des liens entre désirs, matières et récits. Dessins et sculptures font glisser leur sujet d’un matériau vers un autre, tout en questionnant la substance même dont ils sont faits.
Diplômée de l’ESAD de Reims, elle vit et travaille entre Montreuil et Le Mesnil-sur-Oger où elle participe au projet artistique collectif de La Maison Louis Jardin. En 2019, elle a présenté une installation inédite au FRAC Lorraine dans le cadre de Degrés Est et a participé en 2020 à la biennale Art Press des jeunes artistes au Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne.

Nekane Aramburu

Nekane Aramburu



Personnalité du monde de l’art, essayiste de la culture contemporaine, la commissaire espagnole Nekane Aramburu est l’invitée de la première édition des Résidences Nomades imaginées en commun par le FRAC Alsace, le FRAC Champagne-Ardenne et le 49 Nord 6 Est - FRAC Lorraine.

Nekane Aramburu a dirigé plusieurs musées et fondations publics et privés, entre autres le musée Es Baluard à Palma de Majorque et l’Espacio Ciudad à Vitoria. Spécialiste de l’image contemporaine et des nouvelles technologies liées à l'écologie et aux bonnes pratiques de gouvernance dans la culture, elle a développé des séminaires et des projets autour de la photographie, du numérique et de l’évolution de l’image en mouvement.

Les trois FRAC de la région Grand Est, l’invitent à découvrir leurs collections ainsi que des artistes et acteurs culturels du territoire. Cette résidence provoque des rencontres pour encourager la diffusion des oeuvres et des artistes ainsi que la visibilité d'un concept sans équivalent à l'étranger, celui des FRAC.
Delphine Gatinois

Delphine Gatinois



Durant l’année scolaire 2019-2020, Delphine Gatinois est invitée en résidence de médiation au Collège Trois Fontaines à Reims dans le cadre du Projet artistique globalisé Immatérialité.

Delphine Gatinois, née en 1985 à Reims, fonde sa création par des immersions dans de nouveaux contextes. Une approche anthropologique est au coeur de ses recherches. L’expérience y est primordiale. Si la photographie occupe une place initiatrice, centrale, elle lui rapproche d’autres gestes. Elle travaille fréquemment en Afrique de l’Ouest, où elle a récemment imaginé La Marchandise du Vide. Ce projet transversal, entre vidéo, photographie et danse, observe et transforme la nature des liens et des marchandises échangées entre l’Europe et le Mali.

Depuis 2013, elle développe Omerta, un corpus photographique mené dans différentes zones agricoles où elle aborde les liens entre les trois sens du mot culture. En découlent deux chapitres : La chauve moisson - réalisé en Champagne-Ardenne - et Constelacion mené au Mexique dans la région du Veracruz et prochainement dans celle de Jalisco.
Sascha Nordmeyer

Sascha Nordmeyer



Durant l’année scolaire 2019-2020, Sascha Nordmeyer est invité en résidence de médiation au Lycée Jean-Baptiste Colbert à Reims dans le cadre du Projet artistique globalisé Immatérialité.

Sascha Nordmeyer est un plasticien et designer franco-allemand né en 1977 dont le travail s’articule autour de la lumière, de l’espace et du mouvement. A l’aide de milliers de micro-réflecteurs découpés numériquement et « activés » à la main, l’artiste réalise des œuvres et installations monumentales et interactives en papier ou en métal.

Sascha Nordmeyer a été exposé au MoMA de New York en 2011, a participé à la Nuit Blanche de Kyoto en 2018 et collabore régulièrement avec des galeries en France et à l’étranger. En octobre 2019 il présente un solo show au salon Art Elysées à l’invitation de la Galerie Slotin